En mai, la plage des Sablettes va accueillir des compétitions européenne et mondiale de jet-ski


Des courses de jet-skis s'élanceront pour la première fois en région Paca, cet été, à La Seyne. Photo doc Jean-Marc Rebour

La plage de La Seyne va accueillir des compétitions européenne et mondiale de jet-ski les 5 et 6 mai prochains. Le spectacle va être assuré!

Qui ne peut pas le moins... peut le plus! Alors que le projet de recevoir un championnat de France de jet-ski était tombé à l'eau il y a deux ans, La Seyne va finalement accueillir des compétitions européenne d'aquacross (jet à selle) et même mondiale de jetcross (jet à bras), les 5 et 6 mai aux Sablettes!

Organisés par Powerboat P1, promoteur de courses nautiques basé à Londres, l'"Aquacross Euro Pro Tour" et le "Jetcross World Pro Tour" feront escale pour la première fois en Paca, pour les premières étapes de leur périple 2018, et "seront réunis sur un même site pour la première fois en France", précise Cyril Dujacquier.

La crème des pilotes

Avec "les tout meilleurs pilotes des deux disciplines", dixit le responsable du développement commercial de Powerboat P1, ça va donc en "jeter" sur la plage seynoise.

Et le mérite en revient d'abord à Stéphane Noto. Le président du club six-fournais Jet Blue 83 "tenai(t) à organiser un événement de jet-ski" et avait "tâté le terrain" pour un championnat de France il y a deux ans, sans succès donc. Mais ce petit-fils de Seynois qui habitaient à Tamaris n'est pas resté sur ce vent contraire.

Avec le soutien de son ami Bernard Benet, président de l'Association des commerçants du Sud de La Seyne, il a cette fois convaincu, à la fois Powerboat P1 et la municipalité, du bien-fondé du passage de l'Aquacross Euro Pro Tour et du Jetcross World Pro Tour.

"Le site seynois est parfait!", s'enthousiasme Cyril Dujacquier: "Il nous fallait une ville comme ça, pas loin d'un aéroport et de l'autoroute, en plus d'avoir une gare, avec tout ce qu'il faut aux Sablettes: une belle plage, une esplanade, un parking, des hôtels, des restaurants..."

Et si "la municipalité ne pouvait pas apporter son écot financièrement", reconnaît Anthony Civettini, deuxième adjoint au maire, "elle apporte une aide humaine et matérielle: elle sera partenaire comme ça".

Car la Ville aurait initialement dû participer au financement de l'opération, à hauteur d'un tiers, soit "25 000 à 30 000 euros pour un budget total compris entre 70 000 et 80 000 euros", dixit Cyril Dujacquier.

Ils pensent déjà à revenir!

Sa part sera finalement prise en charge par Powerboat P1 (et ses sponsors), d'ores et déjà convaincu de transformer l'essai à La Seyne et décidé à y pérenniser son passage: "Cette année, nous allons montrer ce que nous sommes capables de faire et nous allons ensuite faire de l'Aquacross Euro Pro Tour et du Jetcross World Pro Tour un événement phare de la ville et de la région", confie le responsable du développement commercial chez le promoteur londonien.

Pour le reste du budget, Powerboat P1 (avec ses partenaires) financera son propre tiers, le dernier revenant aux sponsors locaux... à dénicher par Bernard Benet et son association, également persuadés du "retour sur investissement": "Cela va faire travailler tout le monde!".

Car organisateurs et commerçants attendent non seulement le "grand monde" du jet-ski pour assurer le spectacle mais aussi beaucoup de spectateurs: "C'est entièrement gratuit, totalement ouvert au public et il y aura plein d'animations".


De gauche à droite, Bernard Benet, Stéphane Noto, Virginie Brillouet, Anthony Civettini et Cyril Dujacquier. Photo Frank Muller

Info Varmatin par Sébastient Hénot

Le 2018-03-28 17:53:43 Par Admin
Catégorie : Competition
Partager cet article

© Jet-Net.org enregistré à la CNIL sous le N° 848447- Copyright Jet-Net.org © 1999 - 2018