La version de votre navigateur est obsolète. Afin de profiter pleinement du site Jet-Net.org, merci de télécharger la dernière verison d'Internet Explorer en cliquant ici.
Document sans titre
Saint-Malo. Cambriolée, la base de jet-ski ne pourra pas ouvrir samedi

Nautic motor’s évasion, dont l'ouverture avait fait polémique l'an dernier, a subi un cambriolage dans un entrepôt basé à Erquy. La société ne pourra pas ouvrir ce week-end.

Une équipe de cambrioleurs lituaniens a été interpellée à Erquy (Côtes-d'Armor), dans la nuit de mardi à mercredi, alors qu'elle venait de mettre la main sur des moteurs et de l'outillage dans un entrepôt d'hivernage.

La plupart des objets appartiennent à l'entreprise Nautic motor’s évasion, une base de jet-ski dont l'installation à Saint-Malo avait fait polémique en 2015.

Le bateau hors d'usageLe gérant était présent dans la salle du tribunal correctionnel de Saint-Brieuc, ce jeudi après-midi. Dépité. « Je travaille 7 jours sur 7, je ne vois pas beaucoup mes enfants. Alors quand je vois ça... » Hier, Pierrick Gouchet a récupéré tous les équipements volés. Notamment le moteur de son semi-rigide de six mètres.

« Le bateau est hors d'usage. Ils ont sectionné tous les câbles. Je voulais ouvrir ce week-end à Saint-Malo, pour le début de la saison estivale, je ne peux pas. J'ai engagé des salariés... » Certains jet-skis ont également souffert. Les cambrioleurs les auraient abîmés en commettant leurs méfaits. Le patron s'est adressé aux prévenus durant l'audience : « Il faut apprendre la valeur du travail. L'argent, ça se gagne... »

Info Ouest France

Le 2016-04-08 19:13:49 Par Admin
Catégorie : Club-Asso

Retour vers les News