La version de votre navigateur est obsolète. Afin de profiter pleinement du site Jet-Net.org, merci de télécharger la dernière verison d'Internet Explorer en cliquant ici.
Document sans titre
Prise de contact des SVHO de la gamme YAMAHA 2014

Conviés par YAMAHA France et YAMAHA Europe près de Nice au début du mois, nous avons la chance d'effectuer en avant première une prise de contact rapide du FZS SVHO et du FX SVHO.

FZS SVHO : on retrouve le FZ dans sa configuration déjà connue et les modifications de la gamme 2014 n’apparaissent pas aux premiers abords, hormis ce coloris Orange métal pas encore connu. En y regardant de plus près, on remarque les nouveaux compteurs et les nouveaux sponsons, mais le reste des évolutions est caché sous la selle ou sous la coque…


Cliquez sur l'imag epour l'agrandir

Le nouveau moteur fournit des accélérations bien supérieures et on sent bien le gain en puissance dès les premiers coups de gâchette. Par contre notre prise de contact s’effectuant en mer sans circuit et avec un clapot déjà formé, il est difficile de se faire une idée des progrès de la coque par rapport au modèle précédent, notamment en virage. En ligne droite, on note des progrès, le jet étant plus plaqué à l’eau, mais la coque reste difficile à emmener à un rythme très soutenu. Un essai complet sera nécessaire ce que nous ferons très prochainement et il sera intéressant de disposer de l’ancien modèle en même temps.

FX SVHO : pour le FX, YAMAHA a eu la très bonne idée de nous amener un modèle 2013 FX SHO pour comparer avec le modèle FX SHVO 2014. Il faut dire aussi que le terrain d’essai était favorable à ce type de machine : mer légèrement formée, avec clapot grossissant au fur et à mesure de l’essai, agrémentée d’une légère houle. En deux mots, c’est le jour et la nuit entre les deux machines et le sourire en coin de Joël BONTOUX m’avait mis la puce à l’oreille.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le modèle 2014 est supérieur dans tous les domaines, accélérations, vagues de face, vagues arrière, vagues de 3/4 , tenue de cap, etc. Mais c’est dans la capacité à maintenir la vitesse dans le clapot que les progrès sont les plus flagrants. La vitesse de passage est de l’ordre de 7 km/heure supérieure à l’ancien modèle, on se retrouve donc à avoir à se méfier des réactions du nez du jet à la réception des sauts comme sur un ULTRA300, de part la capacité à boire du jet et de la vitesse atteinte…

Retrouvez cette prise de contact en détail dans notre prochain numéro de JetPulsion magazine n°32.

Info jetPulsion Magazine du 27 novembre 2013

Retrouvez JetPulsion Magazine sur ou sur

Le 2013-11-27 21:05:49 Par Admin
Catégorie : Divers

Retour vers les News